Newsletter

Fortes Chaleurs : Protégeons les tout-petits !

Si le thermomètre commence à grimper… quelques rappels pour une prévention efficace. 

Pensez aux locaux

qu’il faut maintenir au frais le plus possible et donc agir avant que la température ne monte. 

  • Occulter les fenêtres et les portes vitrées exposées au soleil, au fur et à mesure de sa progression.
  • Aérer le matin pendant 1/2 heure avant l’accueil des enfants dans la pièce.
  • Créer des courants d’air, tant que la température extérieure est inférieure à la température intérieure, en assurant la sécurité des enfants. Lorsqu’il fait très chaud, un drap humidifié devant un courant d’air est une climatisation naturelle.
  • Prendre les températures pour contrôler objectivement les pièces de vie et espaces de repos.
  • Éteindre les lumières et les appareils sous tension lorsqu’ils ne sont plus utilisés.
  • Limiter l’usage des appareils électro ménagers qui dégagent de la chaleur (sèche linge...).
  • Regrouper les enfants dans les pièces les plus fraîches.

Que faire pour les enfants ?

  • Les habiller légèrement ou les déshabiller.
  • Les rafraîchir régulièrement (température eau à 35°- 36°C maximum pour les douches).
  • Humecter ou brumiser les visages et les parties découvertes du corps.
  • Proposer des jeux d’eau.
  • Privilégier les activités calmes.
  • Leur proposer régulièrement à boire, en petites quantités, même en l’absence de demande.
  • Eviter les sorties pendant les heures les plus chaudes (ou sortir à l’ombre s’il fait meilleur).

Surveillez les premiers signes de déshydratation

Des signes de déshydratation ou de coup de chaleur qui peuvent toucher les enfants comme les adultes : 

Signes de coup de chaleur : 

Coloration : rougeur plus ou moins importante

Modifications du comportement :

  • Baisse du tonus,
  • Inactivité, somnolence, surtout chez les bébés, ou agitation excessive,
  • Caractère grognon, ou trop silencieux.

Si cette étape passe inaperçue, l’enfant peut se retrouver dans un état plus grave nécessitant une intervention médicale d’urgence et qui se manifeste par :

  • De la fièvre,
  • Une pâleur,
  • Des troubles de la conscience,
  • Une déshydratation

Signes de déshydratation : 

La quantité d’eau contenue dans le corps humain est plus importante chez l’enfant que chez l’adulte, d’où un risque majoré de déshydratation, avec des conséquences plus graves.

Les premiers signes sont :

  • La soif, que l’enfant ne peut pas toujours exprimer, et qui peut se traduire par des pleurs, une fatigue, un changement de comportement,
  • La pâleur,
  • La sécheresse de la bouche et de la langue (langue dite rôtie),
  • Yeux cernés,
  • La persistance du pli cutané est déjà un signe de déshydratation avancée.
Newsletter

Inscrivez vous à la newsletter Grandir

Découvrez nos petites et grandes idées pour faciliter votre quotidien de parents. En saisissant votre adresse e-mail ci-dessous, vous acceptez que Grandir vous adresse des communications électroniques régulières.

Partenaires :

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos besoins.