Les Petits Chaperons Rouges, la différence, le handicap… et l’inclusion

Accueillir tous les enfants et leur prodiguer les mêmes soins, c’est un engagement fondamental du Groupe. Et cela inclut évidemment l’accueil des enfants en situation de handicap : une démarche pensée, réfléchie et balisée pour offrir le meilleur à tous !

Offrir une éducation inclusive, donc ouverte à tous, sans faire de différence entre les enfants, en situation de handicap ou non, cela semble une évidence… une fois que l’on s’est posé les bonnes questions, et que l’on a défini et partagé les réponses au sein du Groupe. « C’est un travail en évolution permanente, car il n’y a pas un handicap, mais des handicaps, expose Anne-Claude Rovera, directrice Petite Enfance des Petits Chaperons Rouges. Cela nous demande, à nous adultes, de nous poser les bonnes questions, et de sortir de nos représentations… Par exemple, de toute ma carrière, je n’ai jamais vu d’enfant en fauteuil roulant dans une crèche ! Toutes les situations sont différentes, notamment dans la petite enfance, et d’ailleurs, tous les handicaps ne sont pas encore diagnostiqués, ou déclarés par les parents. »

Adaptation, intégration, inclusion

Puisque chaque situation est différente, il est vital pour les équipes de savoir s’adapter : « La prise en compte du handicap, et l’éducation inclusive, sont des sujets que nous avons balisés, continue A-C. Rovera. D’une part, c’est abordé dans les cursus de formation initiaux, ou au sein du Groupe, et un groupe référent sensibilise les équipes en permanence à cet aspect de notre métier, et à ses évolutions. Ensuite, nous avons édité un guide, à destination de nos équipes, afin de rappeler notre philosophie, nos actions, et notre savoir-faire. »

Inscrire l’équipe et la crèche dans l’écosystème référent

Dans tous les cas, c’est le bien-être de l’enfant qui constitue notre principal indicateur, et nous agissons bien évidemment en accord avec les parents. Tout d’abord, nous proposons de nous mettre en lien avec les équipes et les personnes qui suivent l’enfant et sa famille, afin de nous inscrire dans l’écosystème de soins et de suivi global. Ensuite, au sein de la crèche, une équipe pluridisciplinaire composée de psychologue, médecin, coordinatrice, infirmière puéricultrice, psychomotricienne, a pour mission d’enrichir et de soutenir le travail réalisé par l’équipe, afin de mieux répondre aux besoins spécifiques de chaque enfant et de sa famille. Mais sans perdre de vue un de nos principes : tous les enfants des Petits Chaperons Rouges reçoivent des soins, de l’attention et de la bienveillance, mais nous sommes avant tout des lieux d’accueil, et non de soins trop spécifiques. Ceci étant dit, nous poussons loin notre faculté d’adaptation, puisque nous adaptons nos plannings, ou nous nous équipons de matériels spécialisés lorsque c’est nécessaire, dans environ 10% des accueils d’enfants en situation de handicap.

Adapter nos pratiques pour mieux inclure tous les enfants

« Ces conditions étant posées, et bien sûr adaptées à chaque accueil, l’intégration, puis l’inclusion de l’enfant au sein de la crèche peuvent ensuite se dérouler de manière la plus fluide possible, tout l’enjeu étant justement de ne pas faire de différenciation entre les enfants… qui, à leur âge, ne les font eux-mêmes pas ! conclut A-C. Rovera. Bien sûr, nous agissons en connaissance de cause, et nous adaptons par exemple les jeux et activités lorsque le petit enfant en situation de handicap y participe : mais cela se fait vite naturellement, et cela nous amène, en retour, à nous poser des questions sur notre métier, nos pratiques, et à nous faire évoluer. »

Inscrivez vous à la newsletter Grandir

Découvrez nos petites et grandes idées pour faciliter votre quotidien de parents. En saisissant votre adresse e-mail ci-dessous, vous acceptez que Grandir vous adresse des communications électroniques régulières.

Partenaires :

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos besoins.