Pas d'écrans avant 3 ans

De partout on sonne l’alarme

De plus en plus nombreux, les experts mettent en garde contre les écrans. Un bébé a un besoin vital d’être sollicité par ses parents et les personnes qui en ont la garde. Les premières années sont essentielles pour acquérir les repères spatio-temporels, avoir une conscience de soi et développer le langage qui permet d’être dans la communication. Les écrans volent à l’enfant ce temps précieux d’apprentissage. Surviennent alors les nombreux troubles du comportement que signalent les professionnels de la santé et de la petite enfance (passivité ou agitation, retard de langage, difficulté à vivre en groupe, troubles du sommeil et de l’appétit…). Mais applications et émissions proposent d’adorables petits héros et promettent toujours plus de contenu pédagogique… alors serait-il si nocif de résister ?

La face cachée des écrans

Mettez-vous à la place d’un bébé dans une pièce où la télévision est allumée. Il entend des bruits de moteurs, des aboiements… sans pouvoir faire le lien avec la réalité puisqu’il n’y a pas de vrai chien ni de vraies voitures. Cet état de dissociation n’aide pas l’enfant à comprendre le monde dans lequel il vit. De même, le petit enfant qui passe du temps devant un écran est freiné dans son développement psychomoteur ; il expérimente moins avec son corps, perd l’envie de jouer, sauter, courir, ramper pour aller explorer. Au travers des écrans, il vit par procuration les émotions et premières petites aventures de la vie. Encore une autre forme de dissociation… Tout aussi grave : le lien avec l’entourage proche est altéré. En famille on échange moins de paroles et de regards, ce qui aura des répercussions sur les capacités de l’enfant à avoir un comportement sociable et adapté. Pensez également que les dépendances psychiques s’ancrent en général dans l’enfance. Les écrans sont très addictifs, les limiter aide votre enfant à s’épanouir en toute liberté.

Restez le capitaine de votre navire !

En dessous de 3 ans, ce sont vous, les parents, qui fixez les règles permettant à votre enfant de s’épanouir. Vous avez envie de limiter les écrans ? Voici quelques idées pour y arriver.
  •  N’allumez pas la télévision pendant les repas, pour pouvoir profiter de riches moments d’échanges.
  • Pas d’écrans dans la chambre de votre enfant, ce serait trop tentant d’y passer du temps sans surveillance et sans limites. Regarder la télévision ou jouer sur une tablette, avant 3 ans, doit toujours être de très courte durée et accompagné d’un adulte.
  • Ne prenez pas l’habitude de prêter votre téléphone à votre enfant pour l’occuper ou le consoler. Des coloriages ou des petits jeux l’aideront davantage à travailler sa patience et sa concentration, tout comme à gérer ses émotions.
  • Montrez l’exemple en éloignant votre portable ou tablette lorsque vous vous occupez de votre enfant. Ceci afin d’être complètement à l’écoute, attentif et dans la proximité relationnelle. 

Pour aller plus loin, consultez les recommandations du CSA (Conseil Supérieur de l’Audiovisuel) : www.csa.fr/Television/Le-suivi-des-programmes/Jeunesse-et-protection-des-mineurs

Newsletter

Inscrivez vous à la newsletter Grandir

Découvrez nos petites et grandes idées pour faciliter votre quotidien de parents. En saisissant votre adresse e-mail ci-dessous, vous acceptez que Grandir vous adresse des communications électroniques régulières.

Partenaires :

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos besoins.