Bien grandir ensemble, notre raison d’être

Promulguée en mai 2019, la loi PACTE encourage les entreprises à insérer leur raison d’être dans leurs statuts. Alors que le décret d’application a été publié le 2 janvier dernier, des dizaines de sociétés françaises ont adopté la raison d’être. Les Petits Chaperons Rouges en font partie… !

Avec la loi Pacte, adoptée en mai 2019, les entreprises ont désormais la possibilité d’insérer leur raison d’être dans leurs statuts. Concrètement, la raison d’être rappelle les apports de l’entreprise à la société, ce pour quoi elle a été créée, sa vocation sociale et environnementale.

Un enjeu sociétal

Elle met ainsi l’accent sur le « why » évoqué par Simon Sinex dans son TEDx : Start with why. Toutes les entreprises savent ce qu’elles font. Beaucoup savent comment elles le font. Mais très peu savent pourquoi : quel est l’objectif commun ? Quelle cause est servie et en quoi croyons-nous ?

Les contours de ce nouveau statut juridique viennent tout juste d’être validés, le 2 janvier dernier, et des dizaines de sociétés telles que la Maif, Carrefour, la SNCF ou encore Les Petits Chaperons Rouges, se sont emparées de la loi et ont modifié leurs statuts.

En se dotant d’une raison d’être, l’entreprise précise son utilité dans la société ainsi que sa finalité. Cela permet de rendre sa vocation plus concrète et plus lisible, et de raisonner bien au-delà de ses seules performances économiques.

Notre mission d’intérêt général inscrite dans nos statuts

Cela rejoint les paroles de Jean-Emmanuel Rodocanachi, président et fondateur des Petits Chaperons Rouges qui expliquait dans le Tome 1 du Guide de la parentalité en entreprise que : « la performance économique n’a de sens que si elle nourrit l’innovation sociale et préserve le bien-être de ceux qui y contribuent ». Cette pérennité économique doit également permettre l’excellence pédagogique.

Pionniers français des crèches d’entreprise, Les Petits Chaperons Rouges servent l’intérêt général à travers l’éducation depuis maintenant 20 ans. Groupe international d’éveil et d’éducation, présents dans 5 des 7 pays du G7, ce ne sont pas moins de 9000 collaborateurs qui œuvrent chaque jour à la mission du Groupe qui consiste à « contribuer, pas à pas, à l’éveil des générations ».

Un mois après la promulgation de la loi, il a ainsi été essentiel et naturel pour Jean-Emmanuel Rodocanachi d’inscrire la raison d’être dans les statuts de l’entreprise, pour joindre les actes aux paroles. Les Petits Chaperons Rouges sont ainsi devenus l’une des premières ETI françaises à intégrer leur raison d’être dans leurs statuts.

Il est rappelé que le Groupe avec ses compétences et services et en tant qu’acteur de la Qualité de Vie au Travail supporte, « dans une approche inclusive, la conciliation vie professionnelle - vie personnelle des parents, le bien grandir des enfants et la formation de nos équipes ». Mais également que le Groupe contribue « au développement d’une pédagogie de qualité », par sa présence à l’international qui permet un échange de bonnes pratiques, par sa qualité de service (premier gestionnaire privé certifié) et par l’expertise et la formation de ses collaborateurs.

Le Groupe s’inscrit ainsi véritablement en tant qu’acteur de l’intérêt général, et confirme qu’il s’agit d’une préoccupation permanente pour lui.

Valoriser les compétences de nos collaborateurs

En inscrivant sa raison d’être dans ses statuts, le Groupe valorise également et avant tout, les missions quotidiennes de ses collaborateurs. Leurs compétences et leur savoir-faire sont mis en avant, ce qui place les salariés au cœur de la raison d’être. 

Les collaborateurs font partie de la réussite de l’entreprise. Il est primordial de les accompagner dans leurs moments de vie, comme en témoignent les deux tomes du Guide de la parentalité, réalisés en collaboration avec l’Observatoire de la Qualité de Vie au Travail et disponibles sur notre site. Il est également primordial de (re)donner du sens au travail quotidien des collaborateurs. C’est l’un des enjeux de la raison d’être. Alors que la notion d’intérêt général devient un idéal auprès des jeunes talents, le pourquoi devient indispensable.

La raison d’être, si elle est valorisée et correctement transmise, est un vrai levier d’attraction, et un outil fédérateur et créateur de sens. Elle permet de rassembler les collaborateurs autour d’un objectif commun et d’intérêt général, sociétal et environnemental. Le sens donné aux actions du quotidien permettra aux collaborateurs de se sentir plus impliqués et plus valorisés.

Cette notion d’objectif commun et fédérateur est essentielle dans un groupe tel que Les Petits Chaperons Rouges qui sert l’intérêt général à travers l’éducation. Ainsi, la raison d’être a été déclinée dans le plan stratégique Chaperons 2024, la feuille de route des 9 000 collaborateurs du Groupe, co-conçue et partagée avec toutes les équipes. A travers ses axes forts, Chaperons 2024 reprend les notions clefs de la raison d’être, et rassemble l’ensemble des collaborateurs du Groupe autour d’un projet commun : le bien grandir des enfants, et des équipes.

Inscrivez vous à la newsletter Grandir

Découvrez nos petites et grandes idées pour faciliter votre quotidien de parents. En saisissant votre adresse e-mail ci-dessous, vous acceptez que Grandir vous adresse des communications électroniques régulières.

Partenaires :