Les Petit tiennent (toujours) bon !

Jour 28 de confinement, les deux tiers de l’humanité isolés : personne n’avait jamais vécu ça, et nous sommes tous dans le même bateau. S’éloigner des autres pour faire preuve de solidarité, c’est un beau paradoxe… mais c’est la clé ! Alors, il suffit de faire rentrer le monde chez soi : c’est comme ça  que font les Petit !

Après notre séance de yoga parents-enfants, avec Anaïs, vendredi dernier, sur la page Facebook des Petits Chaperons Rouges, nous étions tous les quatre sereins, détendus et contents ! Alors, on a décidé de rester toute la journée comme ça : en tenue de yoga, et en parlant comme des maîtres yogis -calmement, trèèèès calmement ! Et puis le soir, on a fait un point très sérieux sur la situation, en nous exprimant tous comme des femmes et des hommes politiques : Violette est très douée en ministre de l’économie, elle prend le temps de réfléchir pour dire très doctement qu’elle n’a pas d’information supplémentaire à nous communiquer, et Théodore est Ministre des Transports, parce qu’il est dans sa période voiture, train, bateau. Ses communiqués sont plus folkloriques, et ils nous donnent de beaux fous rires ! Après, il faut transformer les moments en occasions de jeux : plus que jamais, c’est important d’enchanter le quotidien, puisque l’on n’a plus que cela…

C’est important d’arriver à jouer entre nous, et sans écrans, en plus ! Bien sûr, n’allez pas croire qu’il n’y a pas des moments de tension, ou des moments de creux, mais ce confinement qui dure, c’est, toutes proportions gardées (et l’angoisse n’atteint pas les mêmes sommets, loin de là), ce qu’ont connu les familles pendant les guerres… Et il faut prendre le parti que cela nous renforce ! C’est de la méthode Coué, mais elle n’est pas sans intérêt.

Yoga, méditation, humour, tout est bon pour s’échapper dans nos mondes intérieurs, seul, si l’on arrive à s’isoler un peu, ou en famille !

Inscrivez vous à la newsletter Grandir

Découvrez nos petites et grandes idées pour faciliter votre quotidien de parents. En saisissant votre adresse e-mail ci-dessous, vous acceptez que Grandir vous adresse des communications électroniques régulières.

Partenaires :